Les valeurs

Une gourmandise renouvelée à toutes les saisons : Les Déjeuners Gourmands !

225 views vues
Restaurant Beauvois et Prieuré

Au sein des établissements de la Grande Maison Younan Collection, le bonheur est sans aucun doute dans les assiettes. Dans les cuisines du Château de Beauvois et du Prieuré les chefs rendent chaque midi un bel hommage à la gastronomie française à travers une offre de déjeuners gourmands changeant au rythme des saisons, entre assiettes colorées et produits du terroir. Bon appétit.

 

A la table du château Le Prieuré, dans un écrin de nature et de pierres aux bords de la Loire, le chef Richard Prouteau fait rimer art de vivre et bien-manger. Gastronomie à pleines papilles et partition à toutes saveurs, le menu « Le Prieuré » en 3 services a ce bon goût des produits fraîchement travaillés. De la terre à la mer, il faudra choisir entre le parfum franc de la viennoise de hareng, adoucit par le fondant d’une salade de pommes de terre aux olives, ou l’onctuosité d’un bel œuf fermier, melba de lard et velouté d’asperges. Deux partitions pour une même émotion à fleur de palais. Place au plat et retour du choix. Le lieu jaune nage en eaux chaudes et prend des parfums d’ailleurs. Accompagnée d’un crémeux de carottes au gingembre et d’une émulsion de coco, l’assiette est colorée, les parfums subtils. Le bœuf lui, se couvre d’une sauce au poivre nappante et s’acoquine d’une polenta aux câpres et parmesan diablement crémeuse. Fondant, généreux, le bœuf ne boude pas son plaisir. Clap de fin avec le fromage ou le dessert. La sélection de la fromagerie Seigneuret dans les Deux-Sèvres met à l’honneur des produits affinés à la perfection pour retrouver en une bouchée les saveurs extatiques d’un chèvre fermier, vache ou brebis. Côté sucré, les îles s’invitent dans les assiettes à dessert avec un carpaccio d’ananas et coulis exotique ou une belle banane rôtie aux épices et au rhum. Un joli coup de soleil qui réveille les papilles.

 

Au château de Beauvois, le menu « Le Beauvois » du chef Régis Guilpain joue la carte d’une saisonnalité entre hiver et retour du printemps pour des assiettes pleines de peps et de gourmandise. Entrée des artistes et mise en lumière d’un saumon en deux textures, frais et fumé aux herbes. De la mâche, un bel équilibre des assaisonnements et un accompagnement de petites salades donnent à cette entrée une fraîcheur agréable. Le veau en fait tout un plat et régale ses convives d’une tendreté à se damner. En filet mignon et jolie cuisson, il réveille ses arômes de la douce amertume d’une farce aux kumquats et de petits légumes du moment juste rôtis. Continuité des notes d’agrumes sur le dessert avec un réconfortant pain perdu de l’enfance, souligné par l’acidité de l’orange et la fraîcheur d’un sorbet de polemos rose. Et parce que la gourmandise est le plus délicieux des plaisirs, ne boudons pas celui de l’onctueuse crème anglaise à la badiane qui donne à ce dessert un goût d’encore.

Au gré des saisons et du marché, les menus déjeuner de la Grande Maison Younan Collection en mettent plein les papilles pour une gourmandise sans cesse renouvelée.
Menu « Le Beauvois » : entrée/plat/dessert, 29€
Menu « Le Prieuré » : entrée/plat/dessert, 25€

Share Button
 
Vue Extérieure de l'Hôtel Saint Martin - La Grande Maison Younan Collection

Papilles et terroir niortais !

Avec son marais nourricier, ses terres fertiles et son terroir exceptionnel, le département...

110 vues
Niort, emblématique Niort. Sentinelle du Marais Poitevin, la cité médiévale a conservé de sa glorieuse histoire des trésors patrimoniaux inestimables. Ville d’Aliénor d’Aquitaine et de Richard cœur de Lion, porte d’entrée de la 2nde plus grande zone humide de France, terroir à la richesse exceptionnelle, Niort recèle de trésors, à découvrir absolument lors d’un séjour à l’hôtel Saint-Martin. Il y a d’abord le Marais Poitevin. Incontournable parmi les incontournables, le marais est à lui seul un vrai morceau d’histoire. Sculpté depuis le XIIIème siècle par la main de l’homme, l’ancien marécage a acquis une renommée mondiale. Lieu d’une faune préservée, voire rare, et d’une flore unique il abrite castors et sternes, martins pêcheurs et loutres. Sur ses berges poussent iris jaunes et angéliques comme autant de patchs de couleurs. A pied, à cheval, à vélo, le marais se découvre aussi tout l’été de manière plus insolite lors de balades guidées nocturnes en canoë ou d’apéro barque pour des soirées inoubliables au cœur de la Venise verte. L’histoire du chef-lieu des Deux-Sèvres est également intimement liée à celle d’Aliénor d’Aquitaine et de son guerroyant fils : Richard cœur de Lion. De passage dans la cité médiévale, la visite du Donjon construit au XIIème siècle par le roi d'Angleterre Henri II Plantagenêt, époux d’Aliénor, est un flashback dans les couloirs du temps. Citadelle militaire, logement, prison ou musée, chaque siècle a laissé sa trace et sa terrasse nord offre aujourd’hui un vaste panorama sur la vieille ville. De Donjons à château, il n’y a qu’un pas, celui de Coudray-Salbard-d’Echiré, à quelques encablures de Niort fut dès le XIIIème siècle le théâtre de luttes sanglantes entre royaume de France et d’Angleterre. Forteresse massive, elle était un point de contrôle stratégique de la traversée de la Sèvre-Niortaise. Sa visite est une belle plongée historique. De retour dans la cité, les animations d’été donnent à la ville une bonhommie délicieuse. Le marché des producteurs de l’ancienne laiterie de Coulon les vendredi 24 et 31 août et les soirées concerts les mercredi et vendredi d’août sur le bas de la Brèche à l’esplanade de la République prolongent la douceur de vivre à l’infini. En journée, c’est sur l’eau, avec les activités de Niort Plage que les journées s’écoulent doucement : paddle, canoë, kayak, pédalos. A 20 minutes de Niort, l’hôtel Saint-Martin cultive élégamment art de vivre et art de recevoir. Balade dans le parc arboré, longueurs dans la piscine, diner gastronomique à la table du Logis, qu’il fait bon vivre cet été sur les bords de la Sèvre-Niortaise.

Week-end à Niort

Niort, emblématique Niort. Sentinelle du Marais Poitevin, la cité médiévale a conservé de...

146 vues

Ce site utilise des cookies pour vous assurer la meilleure expérience de navigation possible. En cliquant sur le bouton « Ok, tout accepter », vous acceptez l’utilisation des cookies. Pour en savoir plus, cliquez ici.