Les valeurs

Pâques au Château !

281 views vues
Pâques - Château de beauvois

Chasse aux œufs, brunch et menu spécial, pour Pâques le Château de Beauvois joue la carte de la gastronomie. Dimanche 1 et lundi 2 avril, le chef Régis Guilpain met les petits plats dans les grands, et l’agneau sur son 31 pour célébrer les fêtes à toutes saveurs et grand renfort de gourmandise !

En famille, en duo ou entre amis, Pâques au Château se dégustera du bout de la fourchette. Entre tradition et produits de saison, le chef a concocté pour le dimanche 1er avril un menu en cinq services au parfum de printemps. Et pour l’entrée c’est avec l’avocat et la Saint-Jacques qu’il faudra compter. Le justicier en crémeux et la coquille en tatare s’accompagneront d’un nuage de chantilly aux œufs de hareng pour une douce sérénade. Gorgées de fraîcheur aux premiers jours du printemps, les asperges et les morilles baladeront ensuite leurs arômes délicats autour d’un joli dos de sandre et risotto d’épeautre pour un terre/mer à l’harmonie parfaite. Volutes de sous-bois, notes iodées et parfums primeurs donnent à ce plat des envies d’encore. Pause fraîcheur twistée aux agrumes pour réinitialiser le palais et il est déjà temps de faire honneur à la vedette du jour, l’agneau. Dans les mains du chef Guilpain, la selle d’agneau devient un feu d’artifice de couleurs, de saveurs et d’odeurs. Le wasabi titille les papilles, le cumin relève la moussaka qui se la coule douce dans un cannelloni outrageusement gourmand, le romarin parfume un jus corsé et nappant. Bien accompagné, l’agneau monte en selle pour une représentation goûteuse à souhait. De l’agneau à la chèvre, du plat au fromage, changement de pelage mais pas de concession sur le goût. Accompagnée d’un chutney de pruneaux, abricots et noisettes, la sélection de fromages de chèvre rend hommage à la région et son savoir-faire. A vos cuillères, place au dessert et au chocolat. Ici il se décline dans un joli camaïeu de textures. En grué sur des tuiles, en ganache aux notes caramélisées, en praliné croustillant et en biscuit cacaoté. Du chocolat en veux-tu, en voilà ! Et si l’on cherche bien, on en trouvera aussi caché dans les recoins de la terrasse, aux pieds des statues, dans le feuillage des arbustes ! La chasse aux œufs est ouverte pour les petits et les moins grands le dimanche 1er avril à 12h30.

Pâques - Château de Beauvois

Le lundi le brunch de Pâques conclura les festivités avec son défilé de gourmandises salées et sucrées. Viennoiseries, pour commencer tout doux, puis charcuteries, œufs, saveurs de la mer et plat chaud combleront les appétits avant de laisser places aux fromages et farandoles de desserts. Au château de Beauvois, Pâques se partage et se déguste à pleines papilles. La tradition a tout bon !

 

Découvrez nos deux offres de Pâques !
Pâques au Château
Brunch de Pâques

Share Button
 
Vue Extérieure de l'Hôtel Saint Martin - La Grande Maison Younan Collection

Papilles et terroir niortais !

Avec son marais nourricier, ses terres fertiles et son terroir exceptionnel, le département...

111 vues
Niort, emblématique Niort. Sentinelle du Marais Poitevin, la cité médiévale a conservé de sa glorieuse histoire des trésors patrimoniaux inestimables. Ville d’Aliénor d’Aquitaine et de Richard cœur de Lion, porte d’entrée de la 2nde plus grande zone humide de France, terroir à la richesse exceptionnelle, Niort recèle de trésors, à découvrir absolument lors d’un séjour à l’hôtel Saint-Martin. Il y a d’abord le Marais Poitevin. Incontournable parmi les incontournables, le marais est à lui seul un vrai morceau d’histoire. Sculpté depuis le XIIIème siècle par la main de l’homme, l’ancien marécage a acquis une renommée mondiale. Lieu d’une faune préservée, voire rare, et d’une flore unique il abrite castors et sternes, martins pêcheurs et loutres. Sur ses berges poussent iris jaunes et angéliques comme autant de patchs de couleurs. A pied, à cheval, à vélo, le marais se découvre aussi tout l’été de manière plus insolite lors de balades guidées nocturnes en canoë ou d’apéro barque pour des soirées inoubliables au cœur de la Venise verte. L’histoire du chef-lieu des Deux-Sèvres est également intimement liée à celle d’Aliénor d’Aquitaine et de son guerroyant fils : Richard cœur de Lion. De passage dans la cité médiévale, la visite du Donjon construit au XIIème siècle par le roi d'Angleterre Henri II Plantagenêt, époux d’Aliénor, est un flashback dans les couloirs du temps. Citadelle militaire, logement, prison ou musée, chaque siècle a laissé sa trace et sa terrasse nord offre aujourd’hui un vaste panorama sur la vieille ville. De Donjons à château, il n’y a qu’un pas, celui de Coudray-Salbard-d’Echiré, à quelques encablures de Niort fut dès le XIIIème siècle le théâtre de luttes sanglantes entre royaume de France et d’Angleterre. Forteresse massive, elle était un point de contrôle stratégique de la traversée de la Sèvre-Niortaise. Sa visite est une belle plongée historique. De retour dans la cité, les animations d’été donnent à la ville une bonhommie délicieuse. Le marché des producteurs de l’ancienne laiterie de Coulon les vendredi 24 et 31 août et les soirées concerts les mercredi et vendredi d’août sur le bas de la Brèche à l’esplanade de la République prolongent la douceur de vivre à l’infini. En journée, c’est sur l’eau, avec les activités de Niort Plage que les journées s’écoulent doucement : paddle, canoë, kayak, pédalos. A 20 minutes de Niort, l’hôtel Saint-Martin cultive élégamment art de vivre et art de recevoir. Balade dans le parc arboré, longueurs dans la piscine, diner gastronomique à la table du Logis, qu’il fait bon vivre cet été sur les bords de la Sèvre-Niortaise.

Week-end à Niort

Niort, emblématique Niort. Sentinelle du Marais Poitevin, la cité médiévale a conservé de...

146 vues

Ce site utilise des cookies pour vous assurer la meilleure expérience de navigation possible. En cliquant sur le bouton « Ok, tout accepter », vous acceptez l’utilisation des cookies. Pour en savoir plus, cliquez ici.