Les valeurs

Papilles et terroir niortais !

111 views vues
Vue Extérieure de l'Hôtel Saint Martin - La Grande Maison Younan Collection

Avec son marais nourricier, ses terres fertiles et son terroir exceptionnel, le département des Deux-Sèvres cultive un vrai goût pour les bonnes choses. Gastronomie généreuse, spécialités et traditions culinaires héritées de la cuisine d’hier, il fait bon s’asseoir à la table poitevine.

 

 

Niort pour sentinelle silencieuse d’un marais qui a façonné la région, le poitevin a bien des choses à raconter et surtout à déguster. Ici l’eau alimente les sols, nourrit fruits et légumes pour donner naissance à un terroir d’une belle richesse. Du champ à l’assiette, de la fourche à la fourchette, les producteurs et artisans du goût cultivent le bon, le vrai, le frais. Emblématique de Niort, l’angélique a la part belle dans les recettes sucrées. Cultivée sur les bords de la Sèvre-Niortaise à l’ombre des peupliers depuis le XIIème siècle, la légende dit qu’elle aurait préservé la ville de la peste au moyen-âge. Intéressante pour ses vertus médicinales, elle est aussi un délice dont on fait liqueurs et bonbons. Confite dans des pâtisseries, cuite en confitures, crèmes, coulis, glaces et sorbets, l’angélique est belle et bien la marquise des becs sucrés. Autre spécialité, autre histoire. Le farci poitevin est le plat de tradition qui alimente les tables depuis des générations. Avec autant de recettes que de cuisiniers, la base est un pâté de légumes verts (blettes, oseille, choux, épinards) aromatisé d’herbes et de lard, lié avec des œufs puis enfermé dans de belles feuilles de choux. Chaud ou froid, il se déguste en tranches que l’on accompagne de pain, comme une terrine. Impossible de séjourner en Poitevin sans goûter aux mogettes, les haricots blancs du marais dont la chair ferme et fondante régale les gourmets. Longuement mitonnées au coin du feu avec oignons, herbes, tomates et carottes, les mogettes font un plat gourmand et réconfortant. Les escargots, gros ou petits gris, ont aussi trouvé dans les terres humides du Marais un joli terrain de jeu, tout comme les chèvres dont le lait produit le Chabichou, un fromage AOP au goût typé. Croûte blanche, pâte fondante, forme conique, le Chabichou a le goût du Poitou ! De fromage, il est également question dans le tourteau fromager, un gâteau à la croûte noire, fabriqué avec du fromage frais de chèvre ou de vache. Si à l’origine sa couleur est belle et bien dû à un oubli dans le four, il renferme en réalité un gâteau aéré, frais et léger.

 

Vue Extérieure de l'Hôtel Saint Martin - La Grande Maison Younan Collection

 

A 20 minutes de Niort, au Logis, le restaurant gastronomique de l’Hôtel Saint-Martin, cognacs et escargots de la Gâtine propulsent l’identité régionale tout droit dans les assiettes. Morceau d’histoire, patrimoine de pierre hérité du Moyen-Âge, l’établissement cultive art de recevoir et art de la table.

Le Logis Restaurant Gastronomique | Hôtel Saint Martin | La Grande Maison Younan Collection

 

 

Share Button
 
Niort, emblématique Niort. Sentinelle du Marais Poitevin, la cité médiévale a conservé de sa glorieuse histoire des trésors patrimoniaux inestimables. Ville d’Aliénor d’Aquitaine et de Richard cœur de Lion, porte d’entrée de la 2nde plus grande zone humide de France, terroir à la richesse exceptionnelle, Niort recèle de trésors, à découvrir absolument lors d’un séjour à l’hôtel Saint-Martin. Il y a d’abord le Marais Poitevin. Incontournable parmi les incontournables, le marais est à lui seul un vrai morceau d’histoire. Sculpté depuis le XIIIème siècle par la main de l’homme, l’ancien marécage a acquis une renommée mondiale. Lieu d’une faune préservée, voire rare, et d’une flore unique il abrite castors et sternes, martins pêcheurs et loutres. Sur ses berges poussent iris jaunes et angéliques comme autant de patchs de couleurs. A pied, à cheval, à vélo, le marais se découvre aussi tout l’été de manière plus insolite lors de balades guidées nocturnes en canoë ou d’apéro barque pour des soirées inoubliables au cœur de la Venise verte. L’histoire du chef-lieu des Deux-Sèvres est également intimement liée à celle d’Aliénor d’Aquitaine et de son guerroyant fils : Richard cœur de Lion. De passage dans la cité médiévale, la visite du Donjon construit au XIIème siècle par le roi d'Angleterre Henri II Plantagenêt, époux d’Aliénor, est un flashback dans les couloirs du temps. Citadelle militaire, logement, prison ou musée, chaque siècle a laissé sa trace et sa terrasse nord offre aujourd’hui un vaste panorama sur la vieille ville. De Donjons à château, il n’y a qu’un pas, celui de Coudray-Salbard-d’Echiré, à quelques encablures de Niort fut dès le XIIIème siècle le théâtre de luttes sanglantes entre royaume de France et d’Angleterre. Forteresse massive, elle était un point de contrôle stratégique de la traversée de la Sèvre-Niortaise. Sa visite est une belle plongée historique. De retour dans la cité, les animations d’été donnent à la ville une bonhommie délicieuse. Le marché des producteurs de l’ancienne laiterie de Coulon les vendredi 24 et 31 août et les soirées concerts les mercredi et vendredi d’août sur le bas de la Brèche à l’esplanade de la République prolongent la douceur de vivre à l’infini. En journée, c’est sur l’eau, avec les activités de Niort Plage que les journées s’écoulent doucement : paddle, canoë, kayak, pédalos. A 20 minutes de Niort, l’hôtel Saint-Martin cultive élégamment art de vivre et art de recevoir. Balade dans le parc arboré, longueurs dans la piscine, diner gastronomique à la table du Logis, qu’il fait bon vivre cet été sur les bords de la Sèvre-Niortaise.

Week-end à Niort

Niort, emblématique Niort. Sentinelle du Marais Poitevin, la cité médiévale a conservé de...

146 vues
LES VALEURS : A LA TABLE DE LA TOURAINE

A la Table de la Touraine !

D’elle, Rabelais disait qu’elle était le plus grand Verger de France. Depuis, la...

82 vues

Ce site utilise des cookies pour vous assurer la meilleure expérience de navigation possible. En cliquant sur le bouton « Ok, tout accepter », vous acceptez l’utilisation des cookies. Pour en savoir plus, cliquez ici.